Ame qui vit, Ame en vie

03-04-2011

Ce dernier mois.....

J'ai repris un peu ma vie en main après ces longs mois d'inertie totale !

Depuis le déménagement, je ne peux pas dire que je suis pleinement heureuse ça serait trop beau ;-) Non bien sur il manque certaines choses dans ma vie pour arriver à un réel bonheur...

Mais ce que je peux quand même dire, c'est que depuis le déménagement dans ce nouveau lieu de vie, j'ai repris un peu gout à la vie je suis plus calme et moins angoissée... Bon je traîne des peurs liées à ma situation de vie personnelle (peut être pas forcément compréhensible pour une personne valide, je sais pas...) cependant pour moi c'est très important et j'y pense presque chaque jour...

J'en parlerais probablement un jour prochain. Mais je reviens à ce que je disais, c'est à dire que je me sens bien plus vivante que les 3 dernières années!!

Pour donner un ou deux petits exemples très simples : je recommence à m'interesser à une partie de moi que j'ai laissé s'endormir tant j'etais épuisée moralement et physiquement pour y préter attention. Je n'avais aucune envie de penser aux autres, de penser à des gens qui eux aussi avaient des problèmes, je m'en moquais plus rien ne compter que Ma souffrance ! Imaginez un peu, moi qui vivais presque uniquement "pour" les autres, pour voir leur joie, leur peine je voulais qu'ils soient heureux toujours... Et un beau jour...non pas un beau jour, mais plutôt au fil des jours, des semaines, des mois je me sentais me renfermer sur moi après plusieurs grosses peines accumulées les unes derrières les autres les 8 dernières années. Sauf que je crois que je n'en avais pas conscience réellement, mettant tout sur le dos de 3 grands évènements alors que c'était un TOUT qui m'a amené à ce profond malaise....

Un réveil s'opère en repensant à " l'autre " à l'envie de voir, d'écouter, d'aimer... Ce ne sont encore que des petites choses mais cela montre que je sors lentement de ce "silence". Dans ce sens, j'ai repris mon forum laissé à l'abandon x temps, mon site qui ne fonctionnait plus dont j'ai changé le nom étant donné que je ne suis plus chez le même hebergeur, pour aller à nouveau vers ce qui est en moi ce qui m'habite depuis toujours le besoin de faire en sorte que " l'autre " soit bien dans sa vie.... J'ai également repris la lecture, que j'ai laissé aussi du coté tout ce temps et ça me rend plus légère toutes ces petites choses que je retrouve :-)

 

Posté par UnCoeurOuvert à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12-02-2011

petit retour sur le passé de ce blog

Je viens de relire, une partie de tous les textes que j'ai pu mettre depuis la naissance de ce blog, il y a 6 ans. Il y a eu des textes tristes et déprimés qui sont le reflet de ce que j'ai pu traverser le long des années et des mois. D'autres textes plus vivants où les sourires étaient présents avec de l'humour heureusement !

J'ai plusieurs fois dû redémarrer le blog en revenant après des semaines sans rien mettre, parce que, je n'étais plus capable d'écrire un seul petit message.  Après les deux premières années d'existence il aurait pu être fermé si je n'avais pas été tenace...

Je sais et je reconnais que j'ai du mal à tenir dans la régularité de l'écriture de ce blog...

Aujourd'hui, je suis en route à nouveau... enfin une reprise en douceur, j'essaie de faire comme je le sens, comme je me sens moi et non en me disant " il faut que j'écrive ça fait trop longtemps que je n'ai rien mis... "

J'espère réussir à nouveau à écrire des choses plus légères, drôles et positives :-)

Posté par UnCoeurOuvert à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05-02-2011

les choses ont changé

Nous sommes en 2011 une nouvelle année est arrivée avec un changement important !

Laissez-moi, vous raconter : après plusieurs crises conjugales sérieuses, mes parents étaient à deux doigts de divorcer, car depuis de nombreuses années ils ne s'entendaient pas sur beaucoup de choses. Leur conception de la vie à deux, semblait différente et même leur conception de la vie tout court pouvait donner l'impression qu'ils étaient à l'opposer l'un de l'autre. Et à partir du moment ou mon père fut en retraite, cela empira de jours en jours réveillant des cotes de lui difficiles à supporter plus qu'auparavant puisque nous (ma mère et moi) le voyions toute la journée.

Plusieurs fois ma mère a voulu quitter mon père durant les années mais les choses étaient très compliquées à mettre en place, il y avait le pour, pour reprendre sa liberté (et la mienne par la même occasion) il y avait le contre aussi... Dans la balance le contre prenait plus de poids en laissant apparaître des points déterminant pour ne pas entamer une procédure de séparation/divorce et même si je comprenais les raisons de son renoncement, je n'acceptais plus de vivre cette vie-ci

Il y a eu quelques propositions suggérées pour que cette façon de vivre change et que cela convienne à mes parents et moi. Parmi les idées évoquées, il y avait celle que je parte vivre ailleurs tellement je n'en pouvais plus mais cet ailleurs consistait à un foyer pour personnes handicapées hors pour moi c'était une solution que j'ai toujours voulu voir comme l'ultime solution après toutes les autres envisagé. Ensuite, la seconde était celle de déménager en location pour une maison ou un appartement plein pied pour que la vie familiale soit plus supportable, car n'oublions pas que nous vivions sur deux étages mais que la majeure partie du temps tout se passait en bas dans 3 pièces !

Cela commençait à nous plaire cette idée mais déjà, on trouvait difficilement des apparts sans marches, avec de grandes entrées et de larges portes, de plus les loyers étaient élevés pour une location. Comment faire pour bien faire?!
Après de multiples discussions mes parents et moi avons décidé que si on devait déménager, autant le faire pour un achat et non une location. Nous voilà sur les routes des agences immobilières.

Trouver un plein pied dans des prix abordables pour nous n'a pas été simple du tout... Cela a pris presque une année ( fin 2009 nous avons commencé à regarder les prix) mais la recherche réelle a eu lieu début 2010 sur le net et par moi-même Lol. Les offres étaient peu nombreuses, on désespérait de ne rien trouver jusqu'à un moment où quelque chose m'a tapé dans l'oeil comme on dit, seulement le prix de ce bien était beaucoup trop haut. Quelle déception ! J'ai continué les recherches tout en ne trouvant rien d'autre qui nous convienne. Je retournais régulièrement voir ce bien qui me plaisait, jusqu'au jour où le prix a baissé. Finalement, un jour de septembre mes parents prirent rendez vous pour une première visite, puis une seconde avec moi, pour voir les travaux d'aménagements qui me permettront de circuler facilement dans l'appartement.

La procédure d'achat était lancée et 3 mois plus tard, mes parents étaient propriétaires ainsi que moi aussi en partie, ayant participé financièrement.
Ce nouveau lieu de vie ( 116 m² quand même ;-) ) est confortable, spacieux, il va nous permettre de vivre en n'étant plus à l'étroit et avec les 3 chambres, le salon salle à manger, la cuisine plus une jolie terrasse le cadre de vie sera mieux pour tout le monde.
Nous avons emménagé le 29 décembre 2010, alors que nous aurions dû déménager le 18, la tonne de neige persistante qui a duré presque 3 semaines nous empêchait tout déplacement. Du coup on a reporté tant qu'on a pu c'est-à-dire jusqu'aux derniers jours du bail de l'ancien logement.

Voilà, ça fait un mois que je vis dans ce nouveau lieu de vie, je me sens très bien ici, il n'y a rien à redire  :-)

Posté par UnCoeurOuvert à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15-09-2010

Que dire face à cela

Nous voici au printemps avec les premiers beaux jours ensoleillés ou la température est plus douce.

Cela fait a peine deux mois que la grippe avait frappé, nous n'étions pas encore tout a fait remises ma mère et moi après ces semaines difficiles. L'énergie avait été pompé, la fatigue s'était installée et il aurait fallut un peu plus de temps pour se remettre complètement.

Mais ce ne fut pas le cas.....

Avec les beaux jours qui arrivaient et comme l'hiver avait été long et froid, les premières balades étaient de la partie. A pied, à vélo, en voiture et en moto bien sur, n'importe quel moyen était bon pour profiter de ces promenades printanières....

Un dimanche de début avril, il faisait beau la moto de mon cousin était de sortie pour une balade avec sa future femme. Ils sont allés dire bonjour à ma grand mère comme ils le faisaient quelques fois, un beau soleil comme ça pas envie de prendre la voiture.... Ma grand mère lui disait souvent qu'elle n'aimait pas qu'il prenne la moto mais c'était une de ses passions et quand on est jeune on ne pense pas que la vie peut s'arrêter brutalement.... Malheureusement ce fameux dimanche, repartant de chez ma grand mère, le drame arriva.... Sa future femme et lui venaient à peine de partir... 5mns plu tard l'accident eu lieu.

Un automobiliste à coupé la route, laissant sa future épouse blessée mais vivante et lui décédé très vite.....

26 ans...... Trop jeune pour partir....

De cette période et les semaines qui suivirent, je suis devenue anémique me laissant dans un état de fatigue extrême... Depuis ce moment précis et toute l'année 2010 j'ai du me shooter au fer, l'anémie été très basse.

Mais bien que le début de l'année 2010 ai été difficile, sur la seconde partie et la fin de l'année les choses sont allées mieux....

Bon il a fallut du temps pour que les choses aillent vers le mieux, ce n'était pas gagné, car il fallait prendre des décisions importantes sans quoi les choses auraient pu rester dans cet état et me laissant couler plus profondément dans cet enfer que je vivais...Décisions surtout pour mes parents qui ont du s'accorder pour éviter des moments durs pour toute la famille.

Posté par UnCoeurOuvert à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10-08-2010

Avec quelques jours de retard la suite...

La fin de l'année 2008 était difficile comme je l'ai dit dans le message précédent, elle avait une atmosphère lourde et pesante.

1er Janvier 2009, la nouvelle année commence et avec elle une impression que ça ne va pas être une bonne année, un peu comme si l'année précédente continuer du moins dans l'impression que j'en ai. Ce qui est étrange c'est que je n'étais pas la seule à ressentir ce genre de sentiment puisque ma mère me l'avait dit aussi quelques semaines auparavant. Nous étions au moins deux à ressentir celas par la suite je découvrirais que d'autres personnes de notre famille le pensaient aussi.

Mi janvier, ma mère ne se sentant pas bien s'allonge un moment sur le lit. Elle à froid ma nièce la couvre ( gentille attention même si ça ne dure pas lol ) ma mère semble avoir de la fièvre.... Plu-tard, le même soir ou un autre je ne sais plus trop mais peu de temps après, je ne me sens pas bien je me sens fiévreuse aussi , je décide d'aller me coucher plus tôt. Dans la nuit en l'espace de quelques heures a peine, je commence à tousser à me faire sortir les poumons par la gorge tellement la toux est puissante, je me mets à grelotter, à claquer des dents limite si je ne convulse pas. Ma mère a eu peur en me voyant ainsi malgré le fait qu'elle même était en mauvais état de santé aussi elle a du se lever plusieurs fois durant la nuit.

Le jour d'après, en plus de ma toux, de ma fièvre je me retrouve avec des vomissements plus de très fort maux de ventre, car la douleur était aussi bien coté estomac/foi que intestinale je ne savais plus bien ou elle était mais elle était bien là ! Ma mère a appelé le médecin voyant que je n'allais pas mieux bien au contraire mais il fallut attendre la fin de l'après midi, début de soirée pour voir le médecin arriver. Le diagnostic n'était pas très sure, pour lui je faisais une grippe intestinale ou une rhinopharyngite avec une constipation plutôt importante limite occlusion intestinale.... Mouais ça pouvait expliquer ces vomissements d'une couleur très foncée et quelques jours sans aller a la selle ( dessolée pour les détails même si je n'entre pas entièrement dedans lol ) mais pour moi ce n'était pas vraiment la réponse que je pensais être....

Bref, je vomis toute l'après midi, plus la nuit, plus le lendemain y compris la nuit,toujours avec cette couleur foncée qui sortait de je ne sais ou.... Et cette toux qui m'arrachait la gorge, mes poumons,mes cotes, mon ventre. J'avais l'impression que mes organes allaient tous remonter et sortir par le haut !

Entre temps j'avais commencé a prendre le traitement que le médecin m'avait donné, plus la chose pour dégager vers le bas mais en une nuit et une matinée rien ne semblait faire d'effet mes maux de ventre étaient toujours bel et bien là. Habituellement j'attends 3/4 jours pour reprendre le médecin si un traitement ne marche pas, ben là au bout du 2ème jour de traitement ma mère à rappelé le médecin pour qu'il revienne et cette fois mon médecin habituel a pu venir, il me connaît mieux et à pu me donner un traitement plus efficace. Ah oui son diagnostic à lui était un peu diffèrent, il pensait a une bronchite sous un état grippal donc la grippe pour faire court. J'ai stoppé l'antibiotique du médecin précédent pour prendre celui que me donna mon médecin, je continua a prendre toute fois les cachets pour les maux de ventre que l'autre médecin m'avait donné

Je ne sais plus au bout de combien de jours j'alla mieux, je me souviens juste avoir été " comateuse " plusieurs jours avant de me sentir réellement mieux mais ce qui est certain c'est que j'ai vomi pendant 2 jours entiers chose qui ne m'était plus arrivé depuis de nombreuses années. Par contre une semaine ou deux après, hop rebelotte j'ai du rappeler le médecin pour cette fois diagnostic : infection urinaire.

Total : 3 semaines/ 1 mois malade : 3 antibios différents : 10 jours couchée toute la journée avant de me sentir la force de rester assise même, seulement quelques heures

Et ma mère me direz vous ? Eh bien elle à fait pareil que moi. Deux fois le médecin : la première fois un traitement antibiotique et ventoline qui ne donna rien tant ses poumons étaient encombrés ! A l'inverse de moi qui secréter beaucoup de glaires et devait les faire sortir par la kiné respiratoire, elle n'a pas pu, ses poumons étaient encombrés mais elle manquait d'air, n'arrivait pas respirer. Le second traitement fut une série de piqûres de 5/6 jours plus ventoline toujours et il aura fallut attendre l'avant dernier jour pour qu'elle puisse enfin respirer beaucoup plus facilement.

Je garde en tête cette période comme marqué dans mon esprit parce qu'en 36 années de vies terrestres je n'ai jamais eu une grippe comme celle ci et ma mère non plus. Oh il y a bien eu une fois ou deux ou la grippe frappa mais jamais aussi méchamment te laissant complètement vide durant des jours et des semaines après son passage.....

Je me dis que cette grippe à réussi à passer et frapper si fort, parce que corps et esprits n'avaient plus la force de combattre les ennemis, ils étaient affaiblis par ce déchirement intérieur, cet état d'esprit que ma mère et moi vivions depuis la retraite de mon père.....

Hélas ce n'était pas terminé plu-tard un événement dramatique arriva.....

Posté par UnCoeurOuvert à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06-08-2010

Comme promis

A ne pas ecrire de suite, la memoire s'est effacée un peu et je me souviens plus facilement de 2009 ... laissant une impression

que la fin 2008 se termine  comme quelqu'un qui a degringolé une pente trop vite pendant les derniers mois et n'arrive plus remonter. Je sais je sais on remonte toujours mais pour moi il faut des mois voir des années....

Avec le temps je me rends compte que ce n'est pas 2008 qui a ete l'année la pire mais bien 2009 ! D'apres ce que Evelyne m'avait dit, 2009 aurait du etre une bonne année et les suivantes meilleures, du moins c'est que j'avais cru comprendre au telephone..... Bon souvent je comprends que ce qui m'arrange lol mais est ce possible que j'ai mal compris ? Surement vu que rien de beau n'est apparut durant l'année ni celle en court actuellement....

Le prochain message parlera de debut 2009

Bonne nuit

Posté par UnCoeurOuvert à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01-08-2010

.......

Je n'ai pas réussi à rediger ce que je voulais expliquer, la preuve voilà plusieurs mois à nouveau que je ne suis pas repassée..... Comme si l'écriture ne m'apportait plus rien, ne m'apaisait plus.....

Pourtant j'ai beaucoup de souffrance en moi à evacuer puisque je ne peux pas le faire à haute voix....

Je reviendrais promis....

Posté par UnCoeurOuvert à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28-11-2009

Plus difficile à faire qu'à dire

Je parlais dernièrement de revenir ici pour évacuer une année de souffrance morale. J'ai bien du mal à le faire car je ne sais pas comment raconter toutes ces choses qui sont passées. Comment réussir à écrire quelque chose sans partir dans une tonnes de détails qui pourraient ne pas être nécessaire ?

Mais je veux le faire donc je le ferais....

L'ordre chronologique est la meilleure façon de commencer je pense mais il faut remonter au dernier message publié datant de 2008

La fin de l'année 2008 fut difficile c'est à partir de là qu'il faut débuter le récit pour que je puisse arriver jusqu'à aujourd'hui.

Posté par UnCoeurOuvert à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14-11-2009

Novembre 2009 un an s'est écoulé

Cela fait une année et quelques mois que je ne suis plus revenue sur mon blog.

Je n'ai jamais été régulière c'est vrai, je n'éprouve pas forcement l'envie, le besoin de parler de moi ou ce que je vis, ni même ce qui habite mon âme... Quand j'écrivais par le passé, c'était des choses que je ressentais, que je vivais, des moments aussi bons que mauvais même si il y en a plus qui étaient mauvais. Il était le reflet de ce que je ressentais et vivais il y a un an. Tout ces passages de vie, ces épisodes qu'on pouvait suivre sans avoir loupé un épisode, comme ceux ou l'on devait reprendre des épisodes passés pour pouvoir comprendre celui qui venait juste après, je les ai écrits comme une minie série, un mini scénario qui n'avait aucun début et aucune fin.

J'avais besoin de le préciser.

Ce coin là peu de monde de ma famille le connais, mes amis le connaissent mieux que ceux qui vivent avec moi, je pense que bien que je ne considère pas ce blog comme un journal intime il est quand même une partie secrète de moi......

N'étant donc pas une régulière de l'écriture et parce que je ne trouve pas forcement les mots, l'envie pour écrire, j'ai laissé tous ces mois passer sans dire un mot, même pas un mini épisode. RIEN

Pourquoi ? Parce que la dernière fois que je suis passée déposer un épisode, je commençais a aller mal il suffit de reprendre l'épisode " Juste un court passage " en date du 16/09/08 pour comprendre. Après cet épisode, je me suis sentie encore plus mal, de mauvaises choses ont suivit, sont arrivées me tenant dans le silence, dans la souffrance.

Je reprends l'écriture probablement pour évacuer un an de pure souffrance, même si je n'en suis pas encore sortie, je suis toujours mal, triste malheureuse mais peut être avec un léger mieux pour pouvoir essayer d'en parler par la suite....

Posté par UnCoeurOuvert à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16-09-2008

Juste un court passage

Voilà 5 mois pratiquement que je n'ai pas pris le temps et n'ai plus eu envie de laisser un mot par ici.

Comment résumer en quelques phrases, 5 mois passés en ce qui fut une ascension lente, progressive mais positive pour arriver à une descente en dents de scie et négative ? Pas si simple mais je tenterais de décrire tout cela sur ce passage ou en plusieurs fois je verrais ou me conduit l'écriture....

Avril dernier, après plusieurs jours, semaines, a me demander ce qu'il en était de ces choses que j'entendais venir de nul part ( comprenez quand je dis nul part qui vient de quelque part ailleurs que ce monde ci hein ), bref pour etre sure de quoi qui il était question j'ai pris le téléphone pour appeler une personne qui saurait m'éclairer. J'ai eu mon rendez vous, je suis restée une bonne heure et demie pour sortir de ce rendez vous plutôt optimiste et motivée malgré mes peurs et mes doutes.... Bien sur il y a des choses que j'aurai préféré qu'elles soient différentes après coup, des choses que j'aurai souhaité entendre même si cela aurait été difficile a prendre en compte mais au moins peut être que les choses auraient pu me donner envie de poursuivre après être redescendue trop bas a mon goût......

J'étais bien partie, partie sur un projet associatif qui était dans un but de venir en aide a des personnes en mal de vivre, installer une écoute, des conseils qui auraient été donné par téléphone. Bien que je ne savais pas trop comment orienter tout ça, j'avais fait la démarche de me renseigner pour recevoir les papiers d'ouverture et création d'association. Cela semblait simple et faisable, mais toujours avec la peur de ne pas y parvenir étant donné que je rate toujours ce que j'entreprends de faire, seulement là j'avais l'impression du possible. Donc idée en tête courage pris en main j'ai fouillé sur le net et bien je ne m'attendais pas à me retrouver devant un mur administratif. Il se trouve que la région ou je suis n'applique pas la fameuse loi 1901, mais quelque chose qui demande 7 membres fondateurs sinon impossible d'ouvrir une quelconque association....

Première étape de ma redescente. J'ai appelé la préfecture pour avoir plus de renseignements et il s'avère qu'on m'a renvoyé sur deux autres lieux car la préfecture ne s'occupe pas de cela mais ce sont les tribunaux qui le font. Bon ok j'atterris sur Thionville de là on me dit non c'est pas ici c'est sur votre commune, j'appelle donc ma commune et là après plusieurs jours je réussi a avoir la personne qui pourra me renseigner... Je discute avec et me confirme cette histoire de 7 membres mais je demande toute fois les papiers de création quand même... La descente continue j'essaie de garder espoir on m'a parlé d'une dérogation pour être quand même comme sous la loi 1901 donc peut être que .....

Mais durant les vacances je ne sais pas pourquoi, enfin peut être que je le sais ou que je le vois avec ma vision pessimiste, j'ai vu petit a petit ce projet s'en aller, je suis redescendu aussi bas qu'en début d'année ( alors que la fin du premier trimestre me semblait plus légère c'est bizarre ) tout ce que j'avais réussi a grimper je l'ai redescendu comme si je descendais des escaliers un rêve me le montrait....

Je n'ai plus eu de nouvelles pour cette dérogation, je ne cherche plus non plus a aller aux nouvelles de moi même. Pourquoi dois je faire autant d'efforts à chaque fois que je veux simplement vivre ? Bien sur qu'on n'a jamais tout gratuit mais pourquoi devoir fournir des efforts alors que tu en fourni déjà rien que pour vivre ta vie difficile ! Je suis en colère oui normale non ? Je le suis contre cette administration française qui lorsque tu as besoin d'elle elle ne te fait pas souvent de cadeaux mais quand elle a besoin de toi là elle te harcèle parce que tu ne vas pas assez vite, ou ne paye pas assez rapidement....

Sous ce sujet ci il y a aussi et toujours celui de la famille là encore comme dirait quelqu'un c'est le serpent qui se mord la queue, rien n'évolue alors que rien ne va plus. Mais je dois être la seule à ne plus vouloir vivre cette situation, le paradoxe c'est que je sais ce que je veux mais ne peux pas l'avoir, pas comme j'aimerai que cela soit.

Je n'arrive pas mettre tout ce que j'aimerai pour que vous puissiez comprendre mieux. Il faut juste savoir qu'a l'heure qu'il est, les bûches que j'ai rencontré pour ce projet d'association, la situation familiale qui se détériore ( pour dire,  je ne supporte plus mon père après avoir vu par deux fois des accès de violence contenue par lui mais qui m'ont laissé une image qui me rend malade ) tout cela ne m'invite plus a la vie telle que je l'espérais... J'en suis arrivée a faire semblant, a ne rien montrer de ce qu'il me donne comme impression lui, je me sens mal par moment d'éprouver autant de pensées négatives envers lui, je ne lui souhaite pas de mal mais qu'il ne soit plus dans ma vie quotidienne....

Voilà un bref résumé de ce que je peux dire des 5 derniers mois..... Je reviendrais peut être une autre fois plus en détails mais je suis dans un état végétatif peut être un des plus négatif que j'ai passé et dieu seul sait que j'en ai eu souvent de ces moments là   

Posté par UnCoeurOuvert à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]